Les conciergeries d'entreprises concurrencées par les conciergeries numériques ?

Le « modèle Uber » s'apprête à bousculer un nouveau secteur

Le marché de la conciergerie d'entreprise n'a cessé de progresser depuis sa création il y a une petite dizaine d'années. Aujourd'hui, de nouveaux acteurs viennent changer la donne. Les conciergeries numériques sont-elles un frein ou un accélérateur pour les jeunes entrepreneurs qui souhaitent se lancer en franchise sur le marché B2B ?

La conciergerie d'entreprise, un service apprécié des salariés

Pour les entreprises, fournir des services qui simplifient la vie de leurs collaborateurs est devenu indispensable. D'abord cantonnées aux grands groupes, les conciergeries proposent désormais aux salariés des PME d'aller chercher pour eux un colis, de laver une voiture, de livrer des fleurs, de prendre en charge le repassage, ou encore de prendre un rendez-vous chez le coiffeur. Moins préoccupés par ces petits tracas du quotidien, les salariés sont plus heureux et plus productifs et chacun y trouve son compte.

C'est à la fin des années 2000 que les conciergeries d'entreprise débarquent en France. Depuis, le secteur connaît une croissance à deux chiffres ininterrompue (+18 % par an en moyenne entre 2010 et 2015). Ce succès s'explique par des rythmes de vie toujours plus échevelés et par les nouvelles exigences en matière de conciliation entre la vie privée et la vie professionnelle. Les femmes qui accèdent à toujours plus de postes à responsabilité et les salariés issus de la génération Y apprécient particulièrement ces services.

Les attraits du tout digital

Plus faciles d'emploi que les conciergeries que l'on connaît, les conciergeries numériques ne passent pas de contrat avec une entreprise. Ce sont des services centralisés autour d'un site internet. L'utilisateur contacte la conciergerie depuis son smartphone, ou simplement en envoyant un SMS.

L'attrait est encore plus fort pour les collaborateurs des jeunes générations, qui sont habitués aux plate-formes numériques. Quand on a l'habitude de réserver un taxi, d'acheter sur eBay ou de commander une pizza depuis une application mobile, passer par une conciergerie classique semble un peu rétrograde. Notons que les conciergeries digitales ne sont pas forcément dédiées au B2B ; la plupart d'entre-elles vise les particuliers. Mais ceci n'empêche évidemment pas les utilisateurs de faire appel à ces nouveaux entrants pendant leurs heures de travail. Un manque à gagner que les conciergeries d'entreprises pourraient ressentir très rapidement.

Pour les franchiseurs de la conciergerie d'entreprise, la mise au point d'applications pour smartphones sera un enjeu majeur. Ce n'est que de cette manière qu'elles pourront faire face à la concurrence des pure players. En parallèle, il leur faudra élargir leur clientèle et resserrer le maillage de leur réseau afin de ne pas se laisser distancer.

C'est le pari qu'a relevé La Minut'Rit, une enseigne de conciergeries d'entreprises franchisée. Avec une quinzaine d'implantations sur le territoire français, le réseau se veut hyper-connecté et accessible en un seul clic. Avantage du modèle, les franchisés sont encouragés à créer un carnet d'adresses de prestataires géographiquement proches afin de personnaliser leur offre. Ainsi mieux adaptés au marché local, les franchisés répondent exactement à la demande de leur clientèle B2B.

Derniers articles de la rubrique